Recherche

Les recherches les plus fréquentes :

Le budget de la MEL

Adopté par le conseil métropolitain le 19 février 2021, le budget total consolidé de la MEL pour 2021 s’élève à 1 903 M€.


En consacrant 572 millions d’euros aux investissements, la Métropole poursuit son soutien aux entreprises et aux habitants. Elle en fait même une priorité. En 2021, la MEL investit 51 millions d’euros de plus qu’en 2020 malgré les incertitudes liées à la crise sanitaire et sans augmenter la fiscalité. Un budget global de 1,9 milliard d’euros a été adopté par le Conseil métropolitain vendredi 19 février.

Le total des dépenses de fonctionnement s’élève à 1,196 milliard d’euros. Celui des dépenses d’investissement atteint 572 millions d’euros (707 millions d’euros avec les emprunts). Quant aux recettes, elles s’élèvent à 440 millions pour les investissements (120M€ hors emprunt) et à 1,463 milliard d’euros pour le fonctionnement. Le montant de l’épargne nette de la MEL est de 132 millions d’euros. Le niveau d’endettement est estimé à 1,421 milliard pour la fin d’année.

Budget global 2021 : 1 903 millions €

Dépenses

  • Investissement 572 millions € (hors emprunt)
  • Fonctionnement 1 196 millions €

Recettes

  • Investissement 120 millions € (hors emprunt)
  • Fonctionnement 1 463 millions €

 

1 181 M€ affectés aux politiques métropolitaines

Aménagement durable du territoire, urbanisme, logement, politique de la ville, habitat, planification, gens du voyage, stratégie et action foncière : 149 millions €

Ce budget est composé notamment de la politique Logement et Habitat (65,9 millions), de la politique d’aménagement et de la ville renouvelée (52,4 millions) ainsi que de la politique de la ville (23,9 millions) et de la politique gens du voyage (6 millions).

Climat, transition écologique, énergie, eau, assainissement, gestion des milieux aquatiques et de prévention des inondations (GEMAPI), résidus urbains, espaces naturels, agriculture : 313 millions €

Le renouvellement de la politique de gestion des déchets ménagers sera un axe majeur. Elle représente un budget de 160,2M€. La politique eau et assainissement sera dotée d’un budget de 111,2 M€. Le budget agriculture et espaces naturels se voit renforcé de plus de 60% (27 millions €)

Développement économique, emploi, recherche, insertion, parcs d’activités, aménagement numérique : 80 millions €

La politique dédiée à l’économie, l’emploi, la recherche et l’enseignement supérieur porte le deuxième volet du plan de relance. Elle est dotée d’un budget de 46,6 M€. L’aménagement économique et à la gestion des parcs d’activités et de l’immobilier d’entreprises dispose d’un budget de 26,8 M€. 6,7M€ sont consacrés à l’aménagement numérique.

Espaces publics, voirie, vidéo surveillance : 112 millions

Ce budget se décline ainsi : 53 M€ sont affectés à la maintenance, 11 M€ à l’exploitation de l’espace public et à la voirie de proximité, 7,6M€ aux grandes infrastructures, 13,3M€ à destination des communes et 26,8M€ à la qualité de l’espace public.

Rayonnement de la Métropole, culture, sport, tourisme, jeunesse : 79 millions

Le sport et la jeunesse seront dotés d’un budget de 43,3 millions d’euros. Le budget sera de 32,5 millions pour la culture et le tourisme, et de 3,4 millions € pour le rayonnement et le tourisme.

Transports, mobilité, accessibilité, prévention et sécurité : 442 millions

Le budget 2021 témoigne aussi de la réalisation de nombreux engagements du mandat : 47,7M€ sont dédiés à l’amélioration du réseau. Aussi, 20,2M€ sont alloués au doublement des quais et rames de la ligne 1 du métro, 8M€ sont consacrés aux pistes cyclables, 5,8 M€ aux voies vertes. En 2021, 332,6M€ sont consacrés à l’exploitation du réseau (métro, tram, bus, V’Lille) et intègrent le montant de la participation versée à l’exploitant

Gouvernance, territoire, métropole citoyenne et crématoriums : 6 millions

La politique gouvernance, territoires et métropole citoyenne est dotée de 3,9M€. La MEL poursuit l’animation des réseaux inter-territoriaux  et la gestion et l’entretien des crématoriums.

Somme des dix rémunérations les plus élevées des agents 

Conformément à l'article 37 de la loi n°2019-828 du 6 août 2019 de transformation de la fonction publique, la Métropole Européenne de Lille publie la somme des dix rémunérations les plus élevées des agents relevant de leur périmètre, en précisant également le nombre de femmes et d'hommes figurant parmi ces dix rémunérations les plus élevées.